STEPHEN MEUNIER 819 475-9355

Nouvelles

+ 50 % des ventes multi logements sont invisibles !

Que ce soit pour acquérir ou pour vendre un immeuble, il ne suffit pas de consulter les plateformes comme Centris pour être certains d’avoir accès à la totalité des listings. En effet, 52 % des immeubles ne sont pas affichés publiquement. Rapport MREX

LES COURTIERS SPÉCIALISÉS EN MULTILOGEMENTS N’ONT PAS BESOIN D’AFFICHER PUBLIQUEMENT LEURS MANDATS.

Les quelques courtiers immobiliers qui dominent le marché multi logements au Québec ont accès à un bien plus grand nombre d’acheteurs qu’un courtier immobilier résidentiel. De plus, la majorité des vendeurs ne veulent pas s’afficher car :

cela attire beaucoup de gens qui ne sont pas prêts à acheter dans l’immédiat ou qui n’en ont pas la capacité ;

Dérangent pour les locataires. Les propriétaires-vendeurs n’ont pas envie d’avoir une pancarte de courtier immobilier devant l’immeuble et ne désirent pas créer, ainsi, une certaine instabilité dans l’esprit de leurs locataires. Tout comme avoir une pancarte à vendre devant un restaurant découragerait certainement les gens d’aller y manger, et l’effet est semblable pour les blocs appartements.

SEULEMENT 48 % DES IMMEUBLES MULTILOGEMENTS À VENDRE SONT AFFICHÉS PUBLIQUEMENT.

Les données sont amassées par l’entremise du registre foncier.

Analyse-vérifiées et approfondies par le biais de ce qui est affiché publiquement sur le marché par des courtiers et des vendeurs sans intermédiaire.

Il a été découvert que seulement approximativement 37 % des immeubles multi logements à vendre sont affichés sur Centris et 11 % sur les plateformes de vente sans intermédiaire.

IL S’AGIT D’UNE PRATIQUE COURANTE.

L’affichage d’un immeuble à revenus à vendre sur Centris, DuPropio, Kijiji, LesPac, etc. permet, certes, d’offrir l’immeuble à «tout le monde. Cependant, ces gens :

-Ont-ils la capacité financière d’acheter un bloc ou le peuvent selon certaines conditions; -Magasinent sans vouloir acheter dans l’immédiat; — Manquent de connaissances pour acheter un plex ou un bloc.

Le saviez-vous ?

De plus, en affichant l’immeuble sur ces plateformes on est forcé d’adopter un rôle passif. En effet, on doit attendre que quelqu’un consulte l’annonce et décide s’il est intéressé. Aussi, rien ne garantit qu’on trouve rapidement un acheteur sérieux.

Lorsqu’un courtier doit vendre un immeuble, il contacte personnellement son réseau d’investisseurs. Il accède au plus grand nombre d’acheteurs potentiels. Le nombre d’investisseurs immobiliers au sein du réseau d’un courtier immobilier est impressionnant.